Anatomie

Que veut dire Tissu cartilagineux hyalin?

Le cartilage hyalin est le type de tissu cartilagineux le plus courant dans le corps. Il représente le premier croquis de squelette chez les vertébrés (il est ensuite remplacé par du tissu osseux sauf chez les poissons cartilagineux); chez les mammifères adultes, le cartilage hyalin recouvre les surfaces des articulations (à ne pas confondre avec les ménisques, cartilage fibreux), c’est l’étirement qui relie les côtes au sternum (cartilage costal), une partie du squelette du nez et du larynx, les anneaux du gosier.

La matrice de cartilage hyalin (ou substance intercellulaire) est amorphe et riche en fibres de collagène et de protéoglycanes, qui constituent sa substance fondamentale; les fibres élastiques sont presque absentes.

Les chondrocytes (cellules qui composent le cartilage) sont isolés dans la matrice, reçus dans des cavités de la matrice intercellulaire appelée « lacune » ou disposés en petits groupes, provenant de la division d’une seule cellule, appelés groupes isogéniques. Aux stades très intenses de la prolifération des chondroblastes (précurseurs des chondrocytes), les lacunes peuvent également contenir plus d’un chondrocyte.

Le cartilage hyalin est recouvert de périchondre, une couche de tissu conjonctif fibreux qui le nourrit. Ci-dessous, elle est divisée en trois zones:

  • zone tangentielle, constituée de chondrocytes ovales isolés;
  • zone intermédiaire, constituée de chondrocytes globuleux isolés;
  • zone centrale, constituée de chondrocytes globuleux collectés en groupes isogéniques.

La croissance du cartilage peut se produire de deux manières différentes:

  • croissance interstitielle: les cellules filles dérivent de la division d’un chondroblaste contenu dans un espace. Des groupes isogéniques composés de cellules différenciées terminales, appelées chondrocytes, se forment, qui produisent une nouvelle matrice dans l’espace. La taille du cartilage augmente donc dans la zone centrale.
  • croissance par apposition: les cellules chondrogénrogénantes du périchondre se divisent en deux cellules filles. On se différencie en un chondroblaste ovale, qui devient alors globulaire, commençant à sécréter une nouvelle matrice. La croissance se produit donc au niveau de la zone tangentielle et du périchondre qui est déplacé vers l’extérieur.

Ajouter un commentaire