Anatomie

Que veut dire hypoderme?

L’hypoderme ou tissu sous-cutané est situé sous la peau et en particulier sous le derme, dont il n’est pas possible de le différencier clairement. La distribution et l’épaisseur de l’hypoderme sont très variables. L’épaisseur varie entre 0,5 et 2 cm, résultant moins lorsque la peau est en contact direct avec les os ou le cartilage (comme la voûte crânienne, le nez, l’oreillette) et plus à d’autres endroits (fesses, paumes des mains ou plante des pieds). Chez les femmes, il est plus homogène et plus épais, ce qui rend la musculature moins évidente.

Il relie le derme aux tissus sous-jacents (comme le fascia superficiel commun du corps ou directement les os ou le cartilage) permettant également un glissement mutuel permettant de soulever la peau en plis.

Un hypoderme particulièrement riche en adipocytes est appelé le pannicule adipeux sous-cutané.

Structure

Dans l’hypoderme, il y a trois couches de tissu conjonctif, pas toujours facilement séparables, appelées, du plus superficiel au plus profond, la lame superficielle, la lame intermédiaire et la lame profonde de la toile sous-cutanée qui peuvent avoir différentes épaisseurs et caractéristiques selon les régions du corps.

Lamine de surface

La ​​lame de surface est constituée de tissu conjonctif lâche et dans cette couche les réserves de graisse s’accumulent sous forme d’adipocytes. Ce tissu adipeux, s’il est présent en quantités importantes, est organisé en grands agrégats qui prennent le nom de pannicule adipeux du tissu sous-cutané. Elle est également appelée couche aérolaire.

Lamina intermédiaire

La ​​lame intermédiaire, constituée de tissu conjonctif dense, prend également le nom de fascia superficiel pour le distinguer du fascia profond, également formé par du tissu conjonctif dense, qui recouvre les muscles squelettiques sous-jacents. Sur la plupart du corps des mammifères, la bande superficielle se divise en deux feuilles qui s’enroulent autour d’un grand muscle en forme de laminaire, appelé muscle fourreur, qui permet à l’animal de secouer sa peau comme lors du séchage de la fourrure. En évoluant, l’homme a perdu ce muscle, mais il en reste certains segments constitués du muscle platysme, également appelé muscle plus furieux du cou, et des muscles mimiques.

Lamina profonde

Enfin, la lamina profonde de la toile sous-cutanée, également composée de tissu conjonctif dense, a pour fonction de séparer les mouvements du fascia superficiel et donc de toute la peau de ceux du fascia profond et des muscles qui ces vêtements. Elle est également appelée couche lamellaire.

 

Ajouter un commentaire