Anatomie

Que veut dire kératinocyte?

Les kératinocytes sont le type de cellule le plus abondant dans l’épiderme. Ils sont présents dans toutes ses couches qui représentent les étapes du cycle de vie des kératinocytes. Parmi ces cellules, il est souvent difficile de localiser une bordure précise au microscope optique. Ils ont principalement une fonction protectrice contre les agressions des organismes pathogènes, la chaleur, le rayonnement UV, la perte d’eau.

Cycle de vie et couches épidermiques

Les kératinocytes passent par 5 étapes différentes de leur vie, à partir de la partie la plus profonde de l’épiderme où ils naissent, remontent à la surface où ils s’écaillent ensuite. Ce sont, de l’intérieur à l’extérieur:

  • couche basale ou germinale
  • couche épineuse ou « del Malpighi »
  • couche granuleuse
  • couche brillante
  • couche cornée ou écaillée

Pendant la leur existence subit une cytomorphose cornéenne ou kératinogenèse passant de cellules vivantes avec noyau à des cellules mortes sans noyau et formant de simples lamelles cornées qui déterminent la kératinisation de la peau et sa protection.

Le processus conduisant à la mort cellulaire, dans ce cas, n’est pas une apoptose définie, mais une différenciation terminale puisque les cellules mortes restent attachées à l’épiderme pendant une certaine période de temps et ont une fonction dans le corps.

La formation du cornéocyte et son détachement ultérieur de la couche cornée conduisent au dépôt de constituants cytoplasmiques tels que les protéines solubles, les acides aminés dérivés de la filaggrine, les acides et les sels qui font partie du film dit hydrolipidique et du facteur d’hydratation naturel connu comme NMF ou facteur hydratant naturel.

Kératogenèse

Kératine

La kératine est une protéine organisée en hélices α stabilisées par des liaisons disulfures et contenant de nombreux résidus d’arginine, de sérine et de tyrosine. Les liaisons disulfure sont permises par les cystéines présentes dans la chaîne. Il existe deux types de kératine: rigide (présente dans les ongles et les cheveux) et molle (présente dans l’épiderme).

Mécanisme

La kératogenèse coïncide avec le cycle de vie des kératinocytes et se reflète également dans les couches de l’épiderme: d’une couche basale légèrement kératinisée, nous passons à la couche cornée constituée pratiquement uniquement de kératines et d’une absence totale d’eau. Au fil du temps, en effet, les kératinocytes acquièrent des formes de plus en plus aplaties avec de fortes pertes en eau au profit d’un cytoplasme de plus en plus riche en fibres kératiniques.

 

Ajouter un commentaire