Anatomie

Que veut dire Nerf sciatique?

Le nerf sciatique est un nerf mixte qui provient du plexus sacré. Il est composé de fibres de tous les nerfs du plexus (L4, L5, S1, S2, S3). C’est le nerf le plus volumineux du plexus et est considéré comme sa branche terminale, ainsi que le plus long de tous les nerfs humains.

Il est composé de deux contingents de fibres qui s’y séparent et finissent par se diviser en deux branches terminales.

Territoire de l’innervation

La composante motrice innove les muscles de la loggia postérieure de la cuisse, une partie du grand adducteur et tous les muscles de la jambe et du pied. La composante sensorielle innerve la peau postérieure et antérolatérale de la jambe et presque toute la peau du pied (à l’exception de la partie dorsomédiale).

Cours

Les racines nerveuses se rejoignent dans un tronc près du sacrum; le nerf sort ensuite de la cavité pelvienne en passant derrière l’os ischiatique, en dessous du muscle piriforme et latéralement par rapport au nerf cutané postérieur du fémur. Il se trouve ainsi dans une position intermédiaire entre le grand trochanter du fémur et la tubérosité ischiatique et s’étend profondément vers le bas, en relation par la suite avec les muscles du jumeau supérieur, de l’obturateur interne, du jumeau inférieur et du carré du fémur.

Après avoir passé la fesse, le nerf atteint la cuisse, où il court près de la ligne dure du fémur. A ce niveau, il émet des branches pour les muscles postérieurs de la cuisse et pour une partie du gros adducteur. Près du coin supérieur de la cavité poplitée, il se divise en ses branches terminales: le nerf tibial et le nerf péronier commun. La division dans ces deux branches se produit souvent plus haut, le long de son cours dans la cuisse.

Nerf tibial

Le nerf tibial (également appelé SPI sciatique poplité interne) héberge le groupe postérieur de la jambe, les muscles plantaires du pied, une partie de la peau postérieure de la jambe, la peau plantaire du pied et la peau dorsale des phalanges distal.

Le nerf représente la continuation directe du nerf sciatique. Après son origine, il descend dans une cavité poplitée, où il coule latéralement par rapport aux vaisseaux poplités. Ici, il émet le nerf cutané médial du veau (ou sura), qui devient superficiel, part du satellite de la petite veine saphène et rejoint une branche provenant du nerf péronier commun pour former le nerf sural.

Le nerf tibial se déplace ensuite dans la jambe, où il passe sous l’arcade du soléaire et passe ensuite entre les triceps et les muscles profonds. À ce niveau, il émet des branches motrices dans toute la loggia de la jambe arrière.

En se déplaçant vers le bas, le nerf a tendance à se déplacer médialement, jusqu’à ce qu’il atteigne la malléole médiale et passe en arrière. Ici, il émet des branches sensorielles vers la peau médiale du talon.

Il atteint la plante du pied et se divise en nerfs plantaires médian et plantaire latéral, qui innervent la peau et les muscles plantaires.

Nerf péronier commun

Le nerf péronier commun (ou péronier) (également appelé SPE sciatique poplité externe) innove les muscles latéraux et antérieurs de la jambe, les muscles dorsaux du pied, la peau antérolatérale de la jambe et la peau dorsale de la pied (à l’exception des phalanges distales).

Après son origine dans la cavité poplitée, le nerf court vers le bas et latéralement le long du bord médial du biceps fémoral, pour atteindre ensuite le péroné. Au cours de son parcours, il émet quelques branches motrices pour le nerf tibial antérieur et le nerf cutané latéral du mollet, qui devient superficiel et rejoint l’homologue médial provenant du nerf tibial pour former le nerf sural.

Le nerf péronier commun entoure le col chirurgical du péroné et se divise en ses branches terminales: le nerf péronier superficiel et le nerf péronier profond.

Nerf péronier superficiel

C’est la branche latérale du péronier commun. Il court dans la loggia latérale de la jambe, dont il assure l’innervation aux muscles. Il innerve également la peau antérolatérale de la jambe. Distalement, il devient superficiel et se divise en deux branches terminales (nerf cutané dorsal intermédiaire et nerf cutané dorsal médial) qui vont innerver la peau dorsale du pied.

Nerf péronier profond

C’est la branche médiale du péronier commun. Il atteint la loggia avant de la jambe et y court en assurant l’innervation de ses muscles. Il passe ensuite sur l’arrière du pied, où il innerve les muscles du dos. Elle se termine en devenant sous-cutanée et en innervant la peau dorsale entre le gros orteil et le 2e doigt.

Nerf sural

Le nerf sural naît à la face postérieure de la jambe de l’union des nerfs cutanés médial et latéral du mollet, provenant respectivement du nerf tibial et du nerf péronier commun. Le nerf sural et ses nerfs d’origine innervent la peau postérieure de la jambe.

Le nerf sural atteint la malléole latérale, passant derrière lui et se poursuivant comme le nerf cutané dorsal latéral du pied. Il longe le bord latéral du pied et fournit des branches cutanées calcanéennes et dorsolatérales.

 

Ajouter un commentaire