Anatomie

Que veut dire Voies optiques?

Les voies optiques sont représentées par les voies nerveuses qui transmettent la sensibilité de la vue des yeux à la zone du cortex cérébral affectée à l’intégration des données visuelles. Ce sont donc les voies nerveuses qui nous permettent « d’acquérir » une image, qui sera traitée par le cerveau, et à l’aide d’autres systèmes (musculature intrinsèque et extrinsèque des yeux, muscle sphincter de la pupille, muscle ciliaire et innervation associée) cela nous permet de « voir ». Dans la rétine se trouvent les photorécepteurs donnés par les cellules des cônes et des bâtonnets, qui peuvent être considérés comme des neurones hautement modifiés. Ils pénètrent dans les synapses avec les cellules bipolaires, les interneurones, qui à leur tour contractent les synapses avec les cellules multipolaires, dont les axones formeront les fibres qui composent le nerf optique. Les fibres issues des données nerveuses sont regroupées en trois types de fibres:

  • Fibres maculaires: elles sont responsables de la vision distincte et proviennent de la macula. À l’intérieur du chiasm optique, ils se croisent à 50% (les demi-fibres provenant d’un œil passent dans le tractus optique opposé).
  • Fibres temporelles: elles proviennent du côté temporal (externe) de l’œil. Ils ne se croisent pas dans le chiasme optique.
  • Fibres nasales: elles proviennent du côté de l’œil près du nez. Ils se croisent complètement.

Le nerf optique atteint alors le chiasm optique, situé sur la face supérieure du corps de l’os sphénoïde. De cette forme, les 2 coupes optiques qui conduisent les fibres aux deux corps géniculés latéraux, deux formations nucléaires du métatalamus. De là, les fibres (qui constituent le rayonnement optique) atteignent la zone visuelle primaire, dans le lobe occipital, représenté en grande partie par les lèvres de la fissure calcaire. Les faisceaux provenant des corps géniculés atteignent les lèvres de cette fissure de manière très ordonnée et spécifique, de sorte que chaque type de fibre est exclusivement projeté vers une région corticale spécifique.

A partir des corps géniculés latéraux, le rayonnement optique peut également atteindre l’hypothalamus et les tubercules quadrigeminal supérieurs (formations nucléaires du mésencéphale) formant les faisceaux du toit, dirigés vers les motoneurones de la moelle épinière, ce qui peut permettre une activité motrice réflexe basée sur aux stimuli visuels.

 

Ajouter un commentaire